La cohérence cardiaque

rythme cardiaque

Écrit par Mathieu Boileau

Je suis hypnothérapeute, basé à Boulogne-Billancourt. Je vous aide à arrêter le tabac, à perdre du poids ou à vaincre votre stress grâce à l'hypnose.

1 juillet 2019

Je souhaite dans ce post aller plus loin sur les bienfaits de la respiration et vous parler de cohérence cardiaque.

Dans mon article précédent, j’ai donc parlé de respiration, de ses bienfaits et de l’intérêt de prendre conscience de notre respiration ainsi que de nous entrainer à respirer, ce que nous oublions tous de faire.

Pour bien comprende l’intérêt de la cohérence cardiaque, je vais partir du niveau le plus visible : nos comportements, pour aller jusqu’au niveau le plus invisible et inconscient, notre phyisiologie.

En toutes circonstances, nous adoptons des comportements, différents selon les personnes et les situations. Ces comportements sont principalement guidés par nos pensées du moment, qui sont déjà invisibles pour les autres, mais encore relativement conscientes pour la plupart.
Ces pensées sont elles-mêmes soutenues par nos sentiments – senti-ments = ressenti mental – il s’agit d’une intellectualisation ou autrement dit d’une création de notre intellect.
Viennent ensuite, ou plutôt avant, les émotions, qui sont elles un pure création de notre inconscient et qui sont influencées par notre physiologie.

Eurêka !

Notre physiologie est une somme de données, un flux d’informations constant, de la big data humaine, traité en permanence par notre cerveau inconscient. Ce sont ces impulsions électriques, ce champ magnétique, ces hormones sont de l’énergie et vont déterminer vos émotions.
En français, émotion vient de « e » : vers l’extérieur et de « movere » : le mouvement ; c’est un mouvement vers l’extérieure. Les anglais ont un vision quelque peu différente, ils ont toujours cette notion de « motion » (rien à voir avec une motion de censure), donc de mouvement et le « e » correspond à énergie, c’est donc de l’énergie en mouvement.
Les sentiments sont eux, une prise de conscience de cette énergie en mouvement. Et vont donc influencer nos pensées et nos comportements.

La boucle est bouclée.

Tant mieux mais tout cela laisse en suspens la question du comment faire ?

En étant en mesure de contrôler notre physiologie, et c’est la que la cohérence cardiaque entre en jeu.
Lorsque nous sommes sous pression, nous nous lobotomisons nous-mêmes, entre autre chose, notre rythme cardiaque augmente et devient encore plus irrégulier qu’il ne l’est en temps normal et notre lobe frontal se met en carafe, il panique !

La cohérence cardiaque est basée sur la respiration, en suivant une respiration régulière nous parvenons à avoir un rythme cardiaque régulier.
Vous êtes en train de vous dire que votre coeur à vous bat régulièrement et bien en fait pas du tout, lorsque vous allez chez le médecin et qu’il prend votre pouls, il fait une moyenne. Les personnes pratiquants une activité sportive type jogging avec un cardio-fréquencemètre le savent, leur poul varie tout au long de l’effort et le résultat retenu est une moyenne.
Par ailleurs, votre coeur est l’organe qui produit le champ magnétique le plus fort de tout votre corps, mais de façon erratique.

En prenant l’habitude d’entraîner votre respiration et de pratiquer la cohérence cardiaque, vous permettrez à votre coeur d’avoir un rythme plus régulier et un champ magnétique plus homogène.

Aujourd’hui, vous pouvez trouver des applis qui utilisent la caméra de votre téléphone ou tablette pour prendre la mesure de votre rythme cardiaque et vous permettre de l’améliorer. D’autres nécessitent l’achat d’un capteur externe, l’avantage étant que la mesure est plus précise. Toutefois, pour commencer, nul besoin d’acheter un capteur. Cherchez simplement « cohérence cardiaque » sur les stores de votre smartphone ou de votre tablette.

En conclusion, maîtriser votre coeur et vous maîtriserez vos pensées et votre comportements, nonobstant un certain entrainement et de la patience pour observer les effets bénéfiques de cette pratique.

Vous pourriez aussi aimer…