Choisissez l’hypnose pour une grossesse et un accouchement épanouis !

Écrit par Mathieu Boileau

Je suis hypnothérapeute, basé à Boulogne-Billancourt. Je vous aide à arrêter le tabac, à perdre du poids ou à vaincre votre stress grâce à l'hypnose.

10 mai 2021

La grossesse, tout comme l’accouchement, sont des périodes uniques dans la vie d’une femme. Mêlant impatience et appréhension face à l’inconnu, découverte de la puissance de son corps, préparation à une nouvelle vie… Ce sont des mois remplis de bouleversements hormonaux et d’émotions qui se succèdent jusqu’au jour féérique de la rencontre avec votre bébé. Toutefois, si certaines femmes vivent ces moments comme des instants magiques, sereins et pleins de joie, pour bien d’autres, c’est l’angoisse. Heureusement, l’hypnose est un moyen efficace de mieux vivre votre grossesse et d’appréhender plus sereinement votre accouchement !

L’hypnose au cours de la grossesse

La femme enceinte découvre bien souvent de nouvelles émotions et de nouvelles facettes de sa personnalité. Et les préjugés dans ce domaine ont quelque chose de comique ! Car en plus de dévorer des fraises à la chantilly toute la journée, les futures mamans ont la réputation d’avoir un caractère de cochon, de déborder d’émotions et de faire des caprices à leur pauvre compagnon. Heureusement, la réalité n’est pas (ou du moins pas toujours) aussi dramatique qu’on ne le pense. Cela dit, porter la vie en soi apporte un vrai lot de préoccupations et d’appréhensions. De l’impatience à la peur, de la joie à l’anxiété, de « tout va bien » à « au secours », il n’y a parfois qu’un pas.

En même temps, quoi de plus normal ! La femme enceinte subit des transformations à la fois hormonales et physiques phénoménales. Le ventre s’arrondit doucement, tandis que les petits désagréments sont pour certaines de vrais fléaux. Nausées, vomissements, hyper-sudation, sciatiques, mauvaise circulation sanguine, reflux gastriques, maux de dos, envies d’aller aux toilettes à tout bout de champ… Si vous êtes là, vous savez sûrement ce qu’il en est.

Or, c’est justement pour apaiser les vagues susceptibles de vous tourmenter, que l’hypnose peut se révéler être très puissante lors de la grossesse. En effet, vous pourrez mettre de côté vos angoisses pour vous recentrer sur le bonheur qui vous attend. Vous permettant non seulement de retrouver votre sérénité, choisir l’hypnose enceinte est aussi un bon moyen de nouer des liens plus forts et plus intenses avec votre enfant. Alors si vous vivez mal votre grossesse, que vous paniquez, que l’idée de l’accouchement vous terrifie ou que vous ne réussissez pas à vous épanouir avec votre baby bump, n’hésitez pas à envisager l’hypnose !

En quoi l’hypnothérapie peut être un allié de taille lors d’un accouchement ?

Se préparer à l’accouchement avec l’hypnose est également de plus en plus fréquent. En effet, cette pratique permet de mieux gérer son stress en favorisant le lâcher-prise. Grâce à une bonne préparation, que vous rêviez d’un accouchement naturel ou avec péridurale, vous serez en mesure de mieux gérer vos contractions ainsi que la douleur qui vous submerge.

L’hypnose parfaite pour l’accouchement !

Dès le sixième mois de grossesse, voire avant pour les plus impatientes, les femmes souhaitant accoucher le plus naturellement possible peuvent prendre des rendez-vous pour se préparer avec l’hypnose. Ces séances reposent sur plusieurs techniques différentes. Parmi elles, il existe par exemple :

  • le transfert de la douleur. Si vos contractions sont puissantes et que vous vous imaginez avoir un abcès dentaire, cette douleur virtuelle peut contribuer à vous soulager en détournant votre attention ;
  • l’imagination du chemin parcouru par le bébé. Lors d’un accouchement, rien n’est pire que de se sentir perdue et submergée par la douleur. Pour éviter ce phénomène à tout prix, il faut que vous sachiez ce qui se passe en vous. Il est important de ne faire qu’un avec votre enfant et de l’imaginer avancer. En pensant au parcours de votre bout de chou, vous pourrez mieux maîtriser cette douleur ;
  • la projection dans un autre lieu. Une salle d’hôpital n’est pas forcément ce qu’il y a de plus glamour et de plus apaisant pour accoucher. Lumière blanche, sons anxiogènes, circulation de blouses blanches… Autant en faire abstraction ! Un hypnothérapeute pourra d’ailleurs vous aider dans ce cadre. Il vous guidera par exemple pour que vous vous envoliez sur une plage, avec les personnes qui vous sont chères, vous déconnectant ainsi de votre douleur.

L’accouchement, un véritable marathon

Il ne faut pas l’oublier : un accouchement est un marathon au cours duquel s’enchainent contractions douloureuses et phases de récupération. L’hypnose peut également vous aider à travailler sur votre respiration et votre concentration, afin que vous mettiez à profit ces temps de répit pour tenir sur la durée.

Ainsi donc, pour une grossesse et un accouchement épanouis, l’hypnose peut grandement vous aider. Permettant une forme de dissociation entre corps et esprit, elle sera un précieux allié pour vous aider à prendre de la hauteur, appréhender votre organisme et surmonter ce moment hors du commun sans vous laisser submerger.

Vous pourriez aussi aimer…