Perte de confiance en soi : quelles causes ?

Écrit par Mathieu Boileau

Je suis hypnothérapeute, basé à Boulogne-Billancourt. Je vous aide à arrêter le tabac, à perdre du poids ou à vaincre votre stress grâce à l'hypnose.

28 avril 2022

En 2018, 50% des Français âgés de 18 à 30 ans n’avaient pas confiance en eux. Pourtant, nous sommes nombreux à ne pas être conscients de l’ampleur du problème. Il est donc grand temps de s’attaquer à ce mal invisible ! Pour y parvenir, nous devons savoir exactement ce dont il est question. Comment définir cette notion ? A quoi est due la perte de confiance en soi ? Lançons-nous dans cette analyse.

Définition de la confiance en soi

La confiance en soi, encore bien souvent confondue avec l’estime de soi, concerne les capacités dont nous pensons disposer pour affronter une situation. Pour prendre un exemple simple, lorsque nous sommes en cours et sommes interrogés pour répondre à une question, nous pouvons perdre tous nos moyens, nous mettre à rougir et à bégayer, sans pouvoir dire un mot. Alors que nous savons, au fond de nous ! C’est exactement de cette manière que se traduit la perte de confiance en soi. Nous estimons ne pas être à la hauteur de ce que nous devons affronter, nous pensons manquer de capacités et être incapables de remplir nos devoirs comme nous le devrions, au point de nous renfermer sur nous-mêmes.

Comment se manifeste la perte de confiance en soi ?

Quelques symptômes visibles

Il existe des symptômes très clairs face à la perte de confiance en soi. Vous rougissez en public, vous bégayez, vous n’arrivez pas à vous exprimer, vous tremblez, vous transpirez… Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous n’êtes pas à l’aise !

Mais par-delà ces expressions physiques de la perte de confiance en soi, des réactions psychologiques peuvent aussi survenir. Notons par exemple la dépression, l’angoisse, la honte ou la culpabilité, sans oublier l’isolement.

Rôle de l’inconscient dans la perte de confiance en soi

Il se peut que nous subissions une perte de confiance en soi, sans même nous en rendre compte ! En public, certaines personnes auront tendance à vouloir montrer qu’elles sont cultivées, capables de parler de géopolitique, d’analyser tous types de situations… Ce comportement peut très bien être le signe d’une perte de confiance en soi. Si vous avez été rabaissé dans votre enfance ou suite à un échec professionnel, celle-ci a effectivement pu être érodée. Votre inconscient peut alors générer une attitude compensatoire, sans pour autant que vous ne le remarquiez… Pour cette raison, l’hypnose est une carte qu’il est très intéressant de jouer !

Perte de confiance en soi : quelles causes ?

Les causes de la perte de confiance en soi sont très diverses et dépendent de votre parcours de vie. Voici quelques exemples fréquemment rencontrés :

  • Vous avez subi une rupture douloureuse. Dès lors, une profonde perte de confiance en soi s’est manifestée, au point de vous amener à fuir les autres. En effet, vous pensez ne pas être à la hauteur de l’amour que l’on peut vous porter, et préférez éviter les relations plutôt que de vivre l’abandon ou de faire souffrir l’autre ;
  • Votre parcours scolaire a été une hécatombe. Vous avez été si souvent rabaissé que vous pensez ne pas pouvoir réussir dans votre vie professionnelle. Votre crainte de l’échec vous empêche alors de postuler un emploi ;
  • Vous aviez tendance à avoir beaucoup d’acné en étant enfant et avez subi les moqueries de vos camarades au sujet de votre physique. Face à une perte de confiance en soi, vous ne portez plus de robes moulantes, de décollectés ou de maquillage. Selon vous, attirer le regard ne peut que vous complexer plus ;
  • L’éducation que vous avez reçue a été tellement stricte que vous n’avez jamais été valorisé ni félicité. Vous estimez donc être un incapable et renoncez même à essayer de réussir. Par conséquent, vous n’avancez pas dans votre vie ;
  • Vos rondeurs sont une source de honte depuis toujours, et vous vous réfugiez aujourd’hui dans vos placards pour grignoter en cachette. Par-delà son aspect réconfortant, la nourriture est aussi une punition : vous vous faites du mal en pensant ne pas mériter mieux.

 

Mais alors, que faire ? La réponse est simple : sortir de cette fatalité dans laquelle vous vous enfermez, qui vous convainc que tout ce que vous entreprendrez est voué à l’échec. Tandis que certains choisiront de recourir aux pierres, d’autres pratiqueront des exercices ou feront appel à un coach pour remédier à cette perte de confiance en soi. De mon côté, je ne peux que vous recommander l’hypnose ! L’inconscient ayant des prises directes sur votre état d’esprit et sur votre perception de la réalité, entrer en communication avec lui peut vous aider à le façonner en profondeur. Que vous connaissiez Boulogne-Billancourt ou non, c’est l’occasion de faire un saut dans mon cabinet !

Vous pourriez aussi aimer…